definition

Publié le par kalou

ORIGINES ET EXPLICATIONS DU TERME PIEDS-NOIRS

 

I- Lorsque les premiers cadres administratifs et fonctionnaires français débarquèrent à Alger en 1830, ils avaient presque tous adopté la "tenue coloniale" c'est à dire celle de l'explorateur partant pour " l'Afrique profonde et mystérieuse " : casque "colonial" blanc (en liège) veste et pantalons blancs mais surtout bottines noires.

C'est ce dernier élément qui fit dire aux autochtones d'alors - arabes, berbères, juifs, turcs, etc - que ces hommes avaient les " pieds noirs".


II- Un peu plus tard, lorsqu'il fallut assécher les marécages insalubres et pestilentiels des plaines algériennes ( notamment la MITIDJA ) pour les fertiliser et apporter le bien-être aux populations, les Français durent travailler à jambes nues dans la boue noirâtre afin d'y installer des drains.

Nombreux furent ceux qui en moururent, atteints par les émanations malsaines (malaria, dysenterie, fiévre typhoïde, etc...)Quand ils ressortaient de cette fange avec leurs chevilles et leurs pieds maculés, les indigènes disaient: " voilà les pieds noirs "


III- une troisième explication provient du fait suivant. Lorsque les premiers colons plantèrent de la vigne, ils devaient fouler le raisin avec leurs pieds pour en extraire le moût, générateur de vin après fermentation. Evidemment, après cette opération leurs pieds étaient noirs et les natifs, musulmans aux quels l'alcool était interdit, se moquaient des européens en les désignant sous le vocable de pieds noirs.


IV -Enfin, une dernière explication, fantaisiste et à laquelle je n'adhère pas : Au milieu du XIX ° siècle, les bateaux à vapeur , fonctionnaient grace au charbon qui alimentait les chaudières. Les soutiers, chargés de cette besogne, travaillaient les pieds nus dans le poussier. Ils devenaient donc des pieds noirs. Ce terme aurait été repris quand des européens d'Algérie, ayant gravement enfreint la loi et condamnés aux travaux forcés, devaient pelleter dans la soute à charbon d'un vapeur pendant leur transfert au bagne de TOULON A leur débarquement, s'agissant de français d'origine les gens disaient : "Voilà des Pieds Noirs"

 

Terme littéral , non péjoratif, souvent dénaturé par des esprits pervers qui ont voulu lui attribuer le sens de profiteur et de négrier.
Abominable! Les colons, - ceux qui sont venus ou dont les parents sont venus s'établir dans une colonie - ont été les défricheurs de terres arrides et incultes, souvent malsaines et mortelles, qu'ils ont fertilisées et mises en valeur après bien des années d'efforts, de lutte et de misère.
Celà a également profité aux populations indigènes,qui n'avaient rien fait dans ce domaine, leur apportant les bienfaits de la civilisation, la santé et le bien-être.

Après de nombreuses recherches plutôt décevantes, concernant le terme "Pieds Noirs"voici une synthèse de ce qu'ont révélé plusieurs dictionnaires :

Mot: Pied-Noir.

Nom masculin singulier "pied-noir"

Morphologie:
Masculin Singulier : pied noir; pluriel : Pieds Noirs
Féminin Singulier : pied noir; pluriel : Pieds Noirs

Adjectif: Relatif aux Pieds Noirs. Il est à noter qu'au féminin, l'accord de l'adjectif bien que rare, est admis par nos terminologues.
Ex.: la cuisine pied noire Le mot pieds-noirs prend une majuscule lorsqu'il désigne les habitants, Français d'origine européenne, installés en Afrique du Nord et particulièrement en Algérie jusqu'à son indépendance

Note d'Amédée Moréno* qui analyse les différentes formulations qui précèdent:

Ceci tendrait à n'accréditer comme Pieds-Noirs que les Européens ayant vécu en Algérie jusqu'à l'Indépendance, et non ceux qui en reviennent aujourd'hui...fuyant le paradis algérien ! Dont acte, et en avertissement à nos Accadémiciens.....
Quant à Amédée MORENO, il s'en tient exclusivement à la définition proposée par Mr. Jacques SOUSTELLE (d.c.d), membre de l'Académie Française et adoptée par celle-ci.
Il s'agit de :"Pieds-Noirs", pluriel dans tous les cas. Grace à cet ancien Gouverneur de l'Algérie, homme de bien et éthnologue éminent, ce terme a pu faire son entrée dans le dictionnaire de l'Académie Française.
Pour sa part, Amédée Moréno ne peut qu'y souscrire, étant donné que la nature nous a dotés de deux pieds et qu'il n'est pas unijambiste!!

* Amédée MORENO - Natif d'Oran, Ingénieur Electronicien de formation, fait son service militaire en tant qu'officier en Indochine et en Algérie - conférencier, écrivain couronné par l'Académie Poétique et Littéraire de Provence

Publié dans "Pieds-Noirs"

Commenter cet article