MES LIVRES SELECTIONS

Publié le par kalou

RECHERCHER SES ANCETRES JUIFS

par Laurence Abensur-Hasan, 80p.

Ed.Autrement

Grâce à ce guide, vous découvrirez, d'une manière claire et simple, les sources disponibles pour reconstituer l'histoire de votre famille juive, tant en France qu'à l'étranger.

HISTOIRE ET EVOLUTIONS DES REGISTRES PAROISSIAUX

De Jean Delorme, 2006, 56p.

Egv-Editions

C'est pour des motifs essentiellement religieux que l'Eglise va prendre en charge la tenue des registres, à la fin des grandes invasions. Les desservants du cultes, prêtres, curés, vicaires ou prieurs, vont y consigner les baptêmes, mariages et sépultures, d'où l'appelation BMS. L'unité religieuse de base à l'époque étant la paroisse, chaque desservant de paroisse va donc tenir des registres paroissiaux.

GUIDE DE RECHERCHE GENEALOGIQUE EN CORSE

De Michel Calvi, 2006, 50p

Egv-Editions

Les destructions d'archives ont été si considérablement en Corse qu'il est impossible de déterminer à quelle époque apparaît l'usage d'enregistrer les actes de catholicité dans les paroisses des cinq évêchés de l'île. Constatons seulement que les plus anciens registres paroissiaux conservés aujourd'hui commencent en 1548, ils sont très rares, et que de nombreux registres remontent à la seconde moitié du XVIe siècle, après le concile de Trente.

GUIDE DE RECHERCHE GENEALOGIQUE EN CHAMPAGNE-ARDENNE

De Jean Delorme, 2006, 70p.

Egv-Editions

A partir du XIVe siècle et jusqu'à la fin du XVIe siècle, ces provinces formaient le gouvernement de Champagne et de Brie. En 1542 est constitué la généralité de Châlons à partir des éléctions champenoises (sauf dix rattachées à la généralité de Paris)

ANCIENS REGISTRES PAROISSIAUX DE BRETAGNE

De Paul Paris Jallobert, en 7 tomes

Sajef

Durant 14 ans, l'abbé Paul Paris-Jallobert (1838-1905) a réalisé un travail colossal : intitulé <Anciens registres paroissiaux de Bretagne>, son oeuvre avait pour but de dépouiller les registres paroissiaux, afin de publier une brochure pour chaque commune de Bretagne. Chaque brochure comportait : l'inventaire des registres déposés à la mairie, au greffe du tribunal civil, et quelquefois resté entre les mains du clergé ; un répertoire des famille nobles et bourgeoises, par ordre alphabétique et généalogique, avec las dates de baptêmes, mariages et sépultures ; un inventaire du clergé, dans le même ordre et avec les notes qui le concernent ; les faits divers, quels qu'ils soient, mentionnés dans la collection.

GUIDE DE RECHERCHE GENEALOGIQUE EN SUISSE

De Jean Delorme, 2006, 80p

Egv-Editions

Avant d'effectuer une recherche historique en Suisse, il importe de s'arrêter quelques instants sur l'histoire administrative et géopolitique de ce pays. La Suisse est une confédération d'Etats. Les libertés communales ou cantonales existaient avant le pouvoir central, qui lui est de création relativement récente. "La République helvétique est une et indivisible" (1798-1803) fut un échec relatif et les Helvètes revinrent bien vite à l'Etat confédéral. Il fallut attendre la constitution de 1848 pour parler,  dans ce pays, d'un pouvoir central. Compte tenu de ces fluctuations et de l'aspiration des Suisses dans le domaine qui nous concerne, les archives, nous n'avons pas affaire à un système centralisé tel que nous le connaissons en France, mais à un système décentralisé.

A BIENTÔT POUR D'AUTRES SELECTIONS

Publié dans GENEALOGIE

Commenter cet article